Kaspar, le chat du grand hôtel

Kaspar, le chat du grand hôtelLondres, début du XXème siècle. Johnny Trott, un jeune orphelin, est groom dans un grand hôtel.  Il a l’habitude de servir les clients de l’hôtel, souvent riches et célèbres. Mais un jour arrivent des clients qui vont changer sa vie : la comtesse Kandinsky, chanteuse d’opéra, accompagnée du chat Kaspar.

Un drame, une rencontre… Accompagné de Kaspar, Johnny se retrouve embarqué dans une aventure passionnante, au bord notamment du Titanic…

Ce roman est illustré par les aquarelles de Michael Foreman, qui créent une belle atmosphère pour cette histoire. L’auteur, Michael Morpurgo, a écrit de nombreux romans. Si vous avez aimé celui-ci, les autres vous feront rêver également!

Kaspar le chat du grand hôtel de Michael Morpurgo, illustré Michael Foreman, édité par Gallimard jeunesse collection Album Junior, sept. 2009.
Publicités

5 commentaires sur “Kaspar, le chat du grand hôtel

  1. Ce livre est très bien pour les 9-11 ans et même pour les filles de 8 ans comme moi. Dommage que la comtesse de Kandinsky soit morte. En tout cas, j’ai adoré. En plus, je trouve que les dessins sont très beaux. Comme j’adore les chats, celui-ci je l’ai adoré. J’ai bien fait de m’inscrire à « Lire au 17 ».

  2. Kaspar le chat du grand hôtel est tellement bien que je voudrais l’acheter.
    Je me demande simplement si l’on peut l’acheter à la bibliothèque,il y en a plein grâce au lire au 17.
    Je lui donne bien évidemment 20/20.
    En plus, mon animal préféré est le chat. Ça tombe bien !
    J’ai en revanche pleuré à la fin, quand Kaspar est mort.
    J’ai dévoré ce livre en 3 ou 4 heures. Il est très émotionnel.
    J’adore les images car elles sont simples, et jolies.
    Je me demande pourquoi il n’y a que 2 commentaires.
    En 2 petits mots, ce livre est : »EXCELLENT,MERVEILLEUX !
    Ce roman mérite vivement de gagner !
    VIVE MICHAEL MORPURGO!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  3. Je suis d’accord avec Marie ;-).
    Moi aussi, j’ai aimé ce livre parce que l’histoire est passionnante même si c’est un peu triste. En plus, j’aime les chats et Michael Morpurgo.
    Les dessins sont aussi très beaux.

  4. Pingback: Loin de la ville en flammes / Michael Morpugo | Lire au 17

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s