Sako, de Martine Pouchain

« Près d’un pavillon coquet, des caravanes déglinguées sur un terrain vague où vivent des sans-papiers. La vieille Mado n’attend plus rien de la vie lorsque Sako pointe sa jeune frimousse à travers la haie de son jardin. Tout les sépare : l’âge, la couleur, la tradition. Tout, sauf… la solitude. Et les voilà qui, peu à peu, s’apprivoisent. »

L’histoire d’une étonnante amitié, à lire dans la sélection 9-11 ans.

Sako de Martine Pouchain, éditions Oskar. A retrouver à la bibliothèque dans les romans pour enfants.
Publicités

21 commentaires sur “Sako, de Martine Pouchain

      • J’ai trouvé ce livre interessant car celui-ci raconte un peu la vie des sans-papiers à Bamako qui sont pauvres et qui n’ont pas de quoi manger.

        Ils veulent partir habiter dans un pays plus développés car ils n’ont pas de voiture et ne peuvent pas prendre l’avion. Ils sont alors partis s’installer en France. Mais ils ne sont pas en règles. Un jour, Sako,une sans-papiers de 10ans rencontre une grang-mère du nom de Mado. Tout les sépares sauf la solitude. Et c’est la solitude qui va les forcer à devenir amies.

  1. J’ai aimé le livre Sako parce que les personnages sont très réalistes. On dirait une histoire vrai.Comme
    le personnage Mado,vieille personne qui au début ne s’ attache pas à Sako, puis finalement oui.J’ai aussi
    aimé Sako parce qu’elle se rend bien compte de ce qui ce passe, elle est une enfant un peu
    désobéissante mais drôle.Il y a Niouma, sa mère, qui cherche du travail coûte que coûte, elle est
    courageuse et dévouée.Ce livre parle de l’immigration.En france ce n’est pas facile d’avoir des papiers.
    Slogans
    Emouvant,drôle,magnifique.Un conseil lisez-le.
    Sako+Mado=une amitié plus que soudée.

  2. J’ai bien aimé parce qu’elle vit au Mali et elle a laissé sa famille pour venir en France avec sa mère.J’ai bien aimé quand Sako et Mado sont devenus amis aussi vite. Mado est seule comme Sako, mais c’est l’inverse, ce sont ses enfants qui l’ont laissée pour aller vivre à Marseille.

    SLOGAN
    Sako et Mado, une amitié qui s’apprivoise.

  3. J’ai bien aimé ce livre mais pas trop car le sujet ne m’intéressait pas.
    Par contre ce que j’ai adoré c’est que l’amitié qui relie Sako et Mado est très forme alors qu’elles ne sont pas pareils du tout
    je lui mettrai 17/20

  4. J’ai lut Sako et j’ai bien aimé parce que ce livre parle beaucoup de la vie de tous les jours comme la crise économique, les gens d’autres pays qui n’ont pas assez de ressource. Ce livre raconte l’histoire d’une petie fille de 10 ans, Sako, qui immigre en France avec sa mère et elle trouve un endroit où aller. Elles vont vivre dans une caravane et Sako ne va pas à l’école. Sa mère vient tout juste d’avoir un emploi mais elle n’a pas ses papiers et son salaire ne lui permet pas de vivre correctement . Sako à envie d’aller à l’école apprendre de nouvelles choses autres que son livre qu’elle a lu tellement qu’elle l’a appris par coeur. Sako et sa mère ont une voisine, elle s’appelle Mado. Mado vit toutes seule, ses enfants sont partis depuis longtemps et elle est déjà grand- mère. Sako et Mado vont vivre une fantastique histoire d’amitié.
    Slogan:
    Si vous lisez sako vous serez transportés dans une magnifique histoire d’amitié.

  5. Sako est un merveilleux livre. Quand vous le lirez, il n’y aura aucune différence de peau entre vous et moi.
    Sako et Mado: un mélange de peau, mais une amitié pure.

    Une vieille dame nommée Madeleine et une petite fille nommée Sako cela signifient de l’amour et de l’amitié.

  6. Je n’ai jamais lu de livre pareil. A chaque titre de chapitre,il est écrit le nom d’un personnage de l’histoire et dans le chapitre le nom à la place du titre du personnage devient le héros de l’histoire.Ça m’a plu car de cette façon on connait l’avis de chaque personnage de l’histoire . Ce livre me rend triste quand ils disent que pour avoir les papiers il faut travailler en France et pour travailler en France il faut avoir les papiers.J’ai bien aimé Sako parce qu’elle est toujours joyeuse dans toutes les circonstances.Ce que j’ai aimé chez Mado c’est que sans Sako elle ne serait rien et qu’elle a retrouvé la joie de vivre.
    Slogan
    Sako et Mado tout les oppose,la vie les réunit.

  7. SAKO j ‘ ai boucoup aimé SAKO car jaime les livres tristes Cela ne me fait pas plaisir de
    voir les gens pleurer dans la rue . Il y a des gens qui ressentent leur douleur. J ‘ aime baucoup
    les gens de couleur qui acceptent les gens qui sont dans la rue. J ‘ ai aimé Sako dès que j’ ai vu
    la couverture.
    Slogan: on peut se faire des amis qui ne sont pas de la même couleur que nous.

    • J’ai beaucoup apprécié Sako, car c’est une très belle histoire; j’ai été touchée.J’ai beaucoup
      aimé Sko et Mado parce qu’une amitié naît entre elles. Ce que veut dire l’auteur c’est qu’on
      est tous égaux et qu’on ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut.J’ai aussi apprécié car je
      pense que l’auteur veut dire que sans les autres on est rien.

  8. Sako :

    J’ai beaucoup aimé le livre Sako car cela parle d’une jeune fille et de sa mère qui sont venues en France, là-bas on leur disait qu’elles vivraient comme des reines mais en venant ici cela n’ a pas été le cas . Le moment que j’ai aimé est lorsque Sako rencontre Mado , quand Mado lui parle de ses enfants . Je n’ai pas beaucoup apprécié par contre quand un personnage parle car on ne sait pas toujours qui c’est. Le rôle de la mère m’a beaucoup plu, elle me fait penser aux personnes que je connais qui sont dans le même pétrin ou aux informations quand il parlent des étrangers qui émigrent pour mieux vivre car dans leurs pays c’est la misère . Je pense que l’auteur a écrit ce livre pour nous rappeler ou nous apprendre que d’autres enfants n’ont pas tout ce que nous avons .
    Slogan : Sako + Mado = une amitié sans fin !

  9. Sako:
    J’ai trouvé ce livre émouvant mais quand on le commence on ne comprend pas que quand le titre du
    chapitre est Sako, c’est Sako qui parle et quand c’est Mado, c’est Mado qui parle . Niouma, la mère de
    Sako cherche du travail coûte que coûte, elle s’inquiète beaucoup pour Sako et elle n’aime pas qu’elle
    aille voir Mado. Elle n’a pas confiance en elle. Sako et Mado sont très différente en tout: la couleur,
    les origines, la personnalité, mais une chose les rapproche: la solitude.
    J’ai trouvé que cette histoire est une histoire vrai, très sentimentale, elle ressemble un peu à un
    documentaire sur les sans-papiers.

  10. Sako
    Sako vient en France avec sa mère à l’ âge de dix ans. Elle n’ a pas d’ amis et tout le monde la regarde de travers. Mado est une dame âgée qui est triste et seule. Un jour Mado et Sako se
    rencontrent et Sako peut s’ amuser, Mado reprend goût à la vie , voilà pourquoi cela m’ a plu.
    Je pense que l’ auteur a voulu dire que ce n’ est pas parce on est d’ une autre origine qu’ on
    est différent.

  11. Ce livre m’a plu parce que il est original. Il raconte l’histoire d’une fille et de sa mère qui n’ont pas de
    papiers et qui immigrent en Françe. J’ai appris que pour aller dans un autre pays, il faut avoir des
    papiers, sinon on se fait arrêter par la police qui nous renvoit dans notre pays. De plus, ce livre est facile et
    rapide à lire, et très facile à comprendre.

  12. Je trouve cette histoire émouvante car elle raconte la vie d’une petite fille qui a immigré en France.Son père est mort ainsi que son grand-père.Avec sa mère Sako fait la rencontre d’une vielle dame qui aide Sako.Sa mère sans papier travaille jour et nuit.De nouveaux migrants arrivent mais un soir les enfants et leur mère se font attraper par les policiers qui renvoient les immigrés sans papiers dans leur pays.Mado,(la vieille dame)s’inquiète pour Sako.L’auteur je pense a voulu dire qu’on est tous pareils et qu’on a tous les mêmes droits.

  13. Slogans
    Sako
    Sako et Mado contre la solitude.
    Lettres du secret
    Lettres du secret nous fait voyager l’ esprit
    Mystère et Rigatoni
    Rico et Oscar =une belle amitié
    Fort comme Ulysse
    Fort comme Eliott

  14. J’ai bien aimé Sako comme personnage.
    Elle est courageuse, toujours positive.
    J’ai bien aimé aussi : Mado.Elle est trés
    généreuse, elle offre des fois des livre d’exercices à Sako.
    Je pense que l’auteur veut nous dire que ce n’est pas facile d’avoir des papiers quand on immigre
    mais ce n’est pas pour autant qu’on est malheureux Sako a immigré avec sa mére mais elle est heureuse avec Mado.
    J’ai bien aimé ce livre car j’ai découver que ce n’est pas toujours facile de ne pas avoir de papiers
    parceque si la police t’attrape, ils te renvoient dans ton pays et aussi c’est difficile de quitter sa famille.
    slogan: lisez-le vous découvrirez que la vie n’est pas facile.

    • J’ai beaucoup apprécié Sako,car c’est une très belle histoire;j’ai été touchée.J’ai beaucoup aimé Sako et Mado parce qu’une amitié naît entre elles.Ce que veut dire l’auteur c’est qu’on est tous égaux et qu’on ne peut pas toujours avoir ce que l’on veut.J’ai aussi apprécié car je pense que sans les autres on n’est rien.

  15. Pingback: Palmares 2011-2012! | Lire au 17

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s