Refuges

Refuges

En 2006, Milla, adolescente italienne, vient en vacances sur l’île de Lampedusa. Elle y rencontre Paola, plus âgée qu’elle. A quelques kilomètres seulement du décor paradisiaque dans lequel elles évoluent, une demi-douzaine de fugitifs érythréens, entassés dans une embarcation de fortune, tentent d’atteindre le rivage.

Ce roman fait partie de la sélection Trois-Mâts de la 6e édition de Lire dans le 20e.

Refuges  d’Annelise Heurtier, aux éditions Casterman.

 

Publicités

Je suis l’idole de mon père

idoleDoriand a le malheur d’être le fils d’un auteur de roman jeunesse en mal d’inspiration. Et toute sa vie se retrouve étalée dans les romans de son père, ce qui provoque en lui honte et fureur. Pour les vacances en Normandie dans une station balnéaire, ils ont décidé de faire la paix.

Là, dans une belle demeure, la famille du père passe aussi ses vacances depuis toujours. Doriand n’a jamais rencontré ses grands-parents, il va forcer la porte pour comprendre d’où vient son père et pourquoi il ne dit rien de ce temps-là. Pourtant il y aurait matière à écrire un beau roman !

Ce roman fait partie de la sélection Trois-Mâts de la 5e édition de Lire au 17.

Je suis l’idole de mon père d’Arnaud Cathrine, aux éditions Thierry Magnier.

Souvenirs de ma nouvelle vie

9782874262074

«Une idée, c’est une locomotive : elle entraîne avec elle toutes les autres. Grâce à celle que j’avais eue, mes pensées allaient à un train d’enfer. Avant de m’endormir, j’ai décidé encore deux choses. Lors de chaque visite, je volerais un objet – ne me prenez pas pour une cleptomane, c’était juste une stratégie pour conserver un souvenir de mon passage, comme certains achètent des cartes postales en vacances. Et, en plus, je ferais des statistiques. Je dessinerais un tableau dans mon carnet où j’indiquerais si le voisin m’avait prise pour une fille, un garçon ou était resté indécis.»

Ce roman fait partie de la sélection Goélette de la 5ème édition de Lire au 17.

Souvenirs de ma nouvelle vie de Marie Colot, aux éditions Alice.

 

Comment (bien) rater ses vacances d’Anne Percin

« Cet été, Maxime a 17 ans. Il ne veut plus partir en vacances avec ses parents. Il préfère rester chez sa Mamie pour glander devant l’ordinateur. Tant pis pour lui. Il va vivre des journées délirantes ! »

Bien sûr, rien ne va se passer comme Maxime l’avait prévu… Un roman drôle et imprévisible,  qui fait partie de la sélection 13 ans et+.

Comment (bien) rater ses vacances d’Anne Percin, éditions du Rouergue. A retrouver à la bibliothèque dans les romans pour ados.